Randy Infirmière Ch. 03

Marcher à l’intérieur des urgences ressemblait à une expérience surréaliste. Cassandra pensait au nombre de fois qu'elle l'avait fait au fil des ans et au nombre d'heures qu'elle avait passées dans cet endroit. Elle n’était pas mariée et avait oscillé entre des relations comme un scotch branché au cours de la dernière décennie. Ce travail n'était pas propice à une vie amoureuse, du moins pas normale.

L'odeur des produits chimiques, la ruée des patients traumatisés, les moments passés avec ses collègues préférés se cachant derrière le poste de soins infirmiers et se moquant des gens stupides, et les raisons pour lesquelles les gens venaient aux urgences. Ce serait mentir de dire que cet endroit ne lui manquerait pas, mais surtout, ce seraient ses collègues qui lui manqueraient, pensa Cassandra.

« Becky! » » dit Cassandra avec enthousiasme, espérant qu'elle travaillait. Becky leva les yeux derrière le poste des infirmières et avait un air troublé sur son visage. Le regard s'éclaira rapidement à la vue de son amie.

« Que faites-vous ici? » » a demandé Becky, une pile de dossiers à la main. « Je pensais qu'Amber vous avait fait remplacer ailleurs aujourd'hui? »

« Je ne remplace nulle part. Pourquoi Amber n'est-elle pas là pour vous aider ? » » demanda Cassandra. « C'est elle qui devrait s'occuper de cette paperasse. »

Le visage de Becky s'aplatit alors qu'elle roulait des yeux. « As-tu vraiment besoin que je réponde à la question ? Cette salope a dit qu'elle avait une « journée administrative » et m'a dit de m'occuper de sa part de patients.

«Je ne devrais tout simplement pas les préparer. Les médecins vont être énervés et elle va se faire chier pour ça.

Becky haussa les épaules, « Tu sais que je suis trop gentille pour faire ça. »

« Je sais que tu aimes être une mauvaise fille seulement en dehors du travail, » lui sourit Cassandra.

Becky a fait une petite révérence et a fait un sourire séduisant avec un chignon. « Bien… »

« Hé, viens ici, j'ai des nouvelles folles pour toi. Allez, ça va juste prendre une seconde. »

Becky fit la grimace comme si elle était trop occupée pour bouger. «Je ne peux pas, ma fille. Tiens, aide-moi. C'est l'un des cas d'Amber. Il est dans la salle d'urgence 4. Préparez-le pour moi – ou vraiment, pour Amber ; alors je prendrai du temps.

Cassandra soupira et prit le dossier des mains de Becky. « Je le ferai pour toi, pas pour la garce Amber. »

Becky s'inclina avec reconnaissance alors que Cassandra se dirigeait vers la chambre 4.

«Alex… Alex… Alex Rainburn… Vous êtes venu ici pour un traitement pour des coupures mineures et un test MST. Toutes les MST étaient négatives. Maintenant tu es de retour pour… »

Cassandra leva les yeux du dossier d'Alex et vit le jeune garçon de dix-neuf ans aux joues potelées et au corps de première année d'université. Il était mignon, avec des cheveux blonds hirsutes et des lunettes. On aurait dit qu'il était autrefois un athlète de lycée, mais il a depuis pris quinze kilos avec son étudiant de première année et a maintenant combiné ses séances d'entraînement en salle de sport avec des bières de chasse.

« … c'était une question, pas une déclaration », a déclaré Cassandra.

« Oh, euh, désolé, c'est vous le docteur ? » » a demandé Alex. Elle l'a surpris en train de regarder ce qu'elle portait et probablement moins ce qu'elle portait et plus ce qu'elle ne portait pas. Pas de soutien-gorge.

« Non, chérie, je suis… je suis ton infirmière », dit Cassandra.

« Oh, eh bien… la dernière fois que j'étais ici, le médecin m'a dit que si jamais je voulais des informations sur les MST, les comportements sexuels protégés ou autre, je pourrais revenir donc… » dit Alex dans l'expectative.

« Tu es revenu. Aux urgences pour l'obtenir. Information. » Cassandra le regarda bêtement.

« Eh bien, ouais… attends, étais-je censé prendre rendez-vous ? » » demanda Alex en fronçant le front en y réfléchissant.

« Mec, tu as une idée du coût de tes visites aux urgences ? Tout ce que les médecins vont faire, c’est vous donner des brochures.

« Oh… » dit Alex en baissant les yeux.

Cassandra soupira, secouant la tête alors qu'elle baissait les yeux sur le dossier. Alex se leva et se dirigea inconfortablement vers la porte lorsqu'un sourire narquois apparut sur les lèvres de Cassandra.

Poussant Alex sur le sol de la salle d'examen, Cassandra monta sur lui. Ses seins et son visage s'attardaient à quelques centimètres de son visage.

« Peux-tu garder ça notre petit secret ? » elle a demandé. John hocha rapidement la tête, comme s'il était un enfant qui recevait une boule de glace supplémentaire. « Enlever vos pantalons. »

Alors que John défaisait sa ceinture et ouvrait son pantalon, Cassandra se retourna pour que ses fesses soient face à John. En remontant sa jupe, elle exposa sa chatte dégoulinante et mouillée. Une chatte encore crue de son orgasme avec Emily. Toujours palpitante de son orgasme avec le Dr Smith. Il continue de faire couler son sperme de son trou de salope petit à petit.

S'abaissant sur le membre en berne de John, elle sourit d'avant en arrière pendant un long moment alors qu'elle sentait sa queue pousser comme une plante suivant le soleil. Le sentant se raidir, elle s'accroupit sur lui, sentant sa hampe transpercer en elle. Tirant ses cheveux blonds déjà sauvages sur le côté par-dessus une épaule, elle commença à s'abaisser et à se relever lentement sur la bite de l'homme.

Il gémit, « Mmm. »

Cassandra regarda par-dessus son épaule, les joues rouges et un sourire aux lèvres. « Tu es toujours avec moi, grand garçon? »

John hocha la tête, se mordant la lèvre inférieure, « Oui. »

« Eh bien, ah-attache-toi, » prévint Cassandra alors qu'elle s'abaissait plus profondément sur lui, ses yeux plissés et ses sourcils haussés. « Oh oui… »

S'équilibrant sur le mur derrière elle avec une main et dans le profond squat où elle se trouvait, elle commença à faire rebondir ses fesses de haut en bas sur son manche. Son membre dur et épais lui transperça la chatte comme un couteau chaud dans du beurre chaud. Ses grosses joues applaudissaient et faisaient rebondir sa jupe noire de haut en bas à chaque poussée.

« Oh ouais… » dit Cassandra en le regardant avec ses cheveux couvrant la moitié de son visage. « Oh, putain ouais, bébé. Tu aimes ça ? Tu aimes être monté comme ah- comme mon putain de jouet ? Oh mon Dieu oui ! »

Les mains de John se posèrent sur ses hanches, la saisissant suffisamment pour l'aider à se stabiliser afin qu'elle puisse se concentrer pour aller plus vite. Le baiser plus fort. Ses seins amples à l'intérieur de son chemisier blanc rebondissaient sauvagement, emportant sa chemise avec eux. Ses seins lourds s'élevaient dans les airs et lui frappaient la poitrine à chaque dollar.

Cassandra sentit ses muscles se tendre et entendit les gémissements qu'il poussait à leur paroxysme. Elle regarda par-dessus son épaule et se mordit la lèvre. « Allez, bébé, fous-toi en moi. Sois un bon garçon et jouis en moi, oui, oui, oui !

Les mains de John agrippèrent sa taille, la serrant contre lui alors qu'il se penchait en elle et jouissait fort. Maintenue en place, Cassandra sourit d'un sourire sournois alors que ses cheveux étaient éparpillés sur son visage. Lentement, après un moment, elle commença à remuer ses hanches d'avant en arrière, taquinant sa tête sensible jusqu'à ce qu'il tombe finalement hors d'elle et libère ses hanches.

Se levant, Cassandra attrapa trois Kleenex dans une boîte et essuya sa chatte encore sensible au plaisir. Un étrange sourire au coin de ses lèvres. John regardait autour de lui, confus quant à ce qui venait de se passer, tandis que Cassandra ajustait sa jupe et son chemisier froissé, souriant à l'homme. En portant un doigt à ses lèvres, elle murmura : « Souviens-toi. Notre petit secret. »

Cassandra jeta la boîte de Kleenex par terre à côté de lui. « Nettoyez-vous. Le médecin arrivera immédiatement.