La journée de M. Moonglade à la ferme

Vous arrivez à la ferme, enthousiasmé par votre cadeau pour la famille Baker.

En sautant, vous attrapez le cadeau avant de regarder autour de vous. Vous réalisez qu'il n'y a aucun de leurs véhicules. En montant à la maison, vous frappez en espérant que vous n'avez pas choisi le mauvais moment. Après quelques minutes, vous réalisez qu'il n'y a personne et vous écrivez un petit mot pour mettre le cadeau, le laissant en toute sécurité sur leur porche. Il fait très chaud et on se demande si la famille a décidé de prendre un jour de congé et d'aller se baigner.

Vous retournez à votre véhicule, un peu déçu. Perdu dans vos pensées, vous êtes surpris lorsque vous entendez des chants venant de la grange. Curieux, vous allez jeter un œil dans la grange. Amelia est là, apparemment en train de nettoyer la grange méthodiquement. En regardant autour de vous, vous voyez qu'elle a déjà nettoyé et remplacé la paille dans la majeure partie de la grange, travaillant juste sur la dernière stalle près de la porte vers l'arrière.

Amelia porte des écouteurs sur les oreilles, sa queue de cheval flotte pendant qu'elle chante et danse tout en faisant son travail. En lui accordant un peu plus d'attention, vous voyez qu'elle est habillée d'une manière que vous n'avez jamais vue auparavant. Elle porte une salopette, mais clairement destinée à l'été car il s'agit d'un short court. Ses seins sont à peine entièrement couverts, larges et fermes, poussant contre le tissu d'une manière étonnamment sexy. La salopette penche librement sur le reste de son torse, ses gros seins les maintiennent en place. Sa taille et ses fesses remplissent joliment le short. Alors qu'elle se penche pour ramasser le reste de la paille propre avec sa fourche, vous remarquez à quel point son short est bien ajusté, cachant à peine ses parties féminines. Vous pouvez clairement voir qu’elle ne porte rien du tout sous cette combinaison. Des mèches de ses cheveux tombent en petites vagues autour de son visage alors que son corps est couvert d'un éclat de sueur qui la fait paraître incroyablement séduisante, comme si elle ne retenait pas déjà votre attention alors que votre bite se contractait en la regardant travailler pendant quelques instants.

En vous raclant la gorge, vous entrez dans la grange et vous faites connaître, ne voulant pas être effrayant. Mais avant que vous ne puissiez le faire, Amelia jette la fourche et attrape le tuyau. En accrochant ses écouteurs, elle commence à s'imprégner pour se rafraîchir. Votre souffle se coupe lorsque vous regardez l'eau couler sur son corps. Elle dégrafe sa salopette et la laisse tomber, laissant l'eau fraîche frapper ses seins alors qu'elle soupire délicieusement. Vous regardez ses tétons durcir. Elle se mord la lèvre et commence à jouer avec ses seins dans l'eau. S'amuser en privé, du moins c'est ce qu'elle pense.

Hypnotisé, vous vous figez et la regardez, votre bite inconfortablement dure et palpitante. Vous vous penchez instinctivement pour vous sentir plus à l'aise, vous retrouvant inconsciemment à vous frotter à travers votre short pendant que vous regardez le spectacle sexy sur lequel vous êtes tombé par hasard.

À l'aide d'un peu de savon, Amelia se lave rapidement les mains et certaines parties de son corps, puis plonge une main dans son short et commence à se frotter, gémissant lorsqu'elle entre en contact avec son clitoris. Presque frénétiquement, elle se frotte, visiblement impatiente de se libérer. Gémissant et gémissant, une main attaque son clitoris tandis que l'autre accroche le tuyau à la clôture voisine pour que l'eau continue de tomber sur elle, puis commence agressivement à caresser ses énormes seins alléchants.

En libérant votre bite, vous vous assurez qu'elle ne peut pas vous voir alors que vous vous sentez impuissant à regarder, en caressant votre bite de manière experte pendant que vous regardez l'intense séance de plaisir d'Amelia. Elle ne semble pas se soucier d'elle, son corps bouge comme si elle était affamée de sa libération.

Ses gémissements frustrés continuent alors qu'elle semble plus frénétique. Dans une démonstration de sa flexibilité, Amelia soulève une de ses jambes pour se reposer sur le côté du corral, faisant glisser la main qu'elle utilisait pour caresser ses seins vers le bas pour pousser le tissu de sa salopette sur le côté. Vous voyez vos soupçons confirmés alors que sa chatte nue et humide est exposée avant que ses doigts ne plongent avec impatience dans ses profondeurs étroites. Son rythme effréné ne s'arrête jamais alors que vos coups sur votre propre bite palpitante s'accélèrent.

Vous continuez tous les deux votre plaisir personnel pendant quelques instants. Vous êtes perdu dans le regard gratuit d’Amelia, qui ignore parfaitement son public. Soudain, un chat saute de quelque part dans le corral, surprenant un poulet dont vous n'aviez même pas remarqué la présence. Les animaux passent, déséquilibrant Amelia alors qu'elle jure bruyamment et commence à tomber.

Le temps semble s'arrêter lorsque vous voyez Amelia tomber vers la fourche abandonnée. Sans réfléchir, vous franchissez la porte en force, la rattrapant juste avant qu'elle n'entre en contact avec la fourche.

« Oh ! M. Moonglade !? » S'exclame Amelia, clairement surprise alors qu'elle remonte rapidement sa combinaison pour couvrir ses seins et devient rouge tomate. Ses yeux se tournent vers votre bite maintenant partiellement dressée, toujours libre, alors que vous essayez de la cacher discrètement, clairement sans succès.

Vous la tirez vers vous, peut-être trop près de vous, pendant que vous balbutiez pourquoi vous êtes ici et attirez son attention sur la fourche. La reconnaissance revêt ses traits alors qu'elle réalise le sort dont vous l'avez sauvée, et elle s'éloigne, ramassant la fourche et éteignant le tuyau.

« Merci pour ça, j'aurais pu être vraiment blessé », dit doucement Amelia en vous regardant pensivement. Vous hochez la tête et elle obtient un sourire timide. « Combien de temps es-tu resté ici exactement avant de m'attraper ? » demande-t-elle, feignant clairement l'innocence.

C'est à votre tour de rougir en balbutiant une excuse qui vous semble médiocre, même à vous. Amelia rit, puis vous regarde avec une soudaine intensité en se léchant les lèvres.

« Puisque vous êtes ici M. Moonglade, pouvez-vous m'aider avec quelque chose ? demande-t-elle en laissant tomber sa combinaison et en s'avançant vers vous. Elle n'a plus l'air innocente. Désormais, Amelia a l’air sexy et confiante, voire déterminée.

En souriant, vous feignez l'innocence maintenant, même si vous ne pouvez pas empêcher vos yeux de tomber sur son magnifique support. « Et qu'est-ce que ça serait, Amelia ? » tu demandes.

Sans hésitation, elle replonge sa main sur son clitoris et commence à le frotter, gémissant doucement et de manière séduisante. Son autre main libère habilement votre bite alors qu'elle vous tire vers le soleil, un morceau de paille propre là-bas. Ne vous laissant pas l'occasion de répondre, elle se met à genoux et lèche avec impatience votre bite tremblante, la trempant pendant qu'elle vous caresse, toujours en se faisant plaisir.

« Mmm, je suis sûr que je peux t'aider », marmonnes-tu, fasciné par la vue d'elle te regardant, les yeux lubriques, alors qu'elle lèche ta bite et frotte son clitoris. Sa langue se dirige vers le précum qui orne clairement le haut de votre bite palpitante, la léchant avec impatience et gémissant de plaisir avant de tirer votre bite à travers ses lèvres dans l'aspiration chaude et humide de sa bouche. Surpris, un son de plaisir vous échappe alors qu'elle commence à vous sucer de manière experte, ses gémissements vibrant contre vous tandis qu'elle continue son assaut sur son clitoris.

Vous admirez les sensations et la scène pendant quelques instants, en saisissant doucement sa queue de cheval et en l'encourageant à enfoncer votre bite plus profondément. Votre tête retombe pendant que vous appréciez la sensation de son assaut sur votre bite. Mais rapidement, vous perdez le contrôle. Cependant, vous n'en avez pas fini avec elle, alors vous vous éloignez. En la soulevant de sa position et en la retournant, en la repoussant dans la paille, vous tirez la salopette sur le côté et commencez à lécher son clitoris, en enfonçant un doigt profondément en elle pendant que vous le faites. Vous l'agressez maintenant, savourant son goût alors qu'elle jouit facilement pour vous, ses gémissements forts et gratuits. Vous ne vous arrêtez pas, lui faisant plaisir jusqu'à ce qu'elle vous supplie d'arrêter un instant, sa respiration irrégulière et son désir brut dans sa voix.

En lui laissant un moment, vous enlevez sa salopette de manière experte, révélant son corps voluptueux, sexy et fort présenté devant vous. Vous l'admirez un instant, puis vous vous positionnez au-dessus d'elle, votre bite dure et tremblante pendant que vous vous battez pour ne pas simplement claquer votre bite brutalement en elle. Vous la regardez pour obtenir son approbation, et elle hoche la tête avec impatience et déplace ses hanches vers vous. C'est tout ce dont vous avez besoin lorsque vous prenez ses hanches et poussez votre énorme bite dans son corps serré, en luttant pour faire passer son étanchéité avec votre circonférence pendant qu'elle serre votre bite, de forts halètements de plaisir s'échappant de ses lèvres. Après ce qui semble être une éternité, vous parvenez à enfouir votre bite au fond d'elle, ses spasmes vous conduisant au bord de la folie. Lentement, vous commencez à bouger.

Amelia ne veut pas ralentir cependant, et avec une agilité surprenante, elle s'assied devant vous, enroulant ses bras autour de vous alors qu'elle commence à bouger rapidement sur votre bite, en se resserrant davantage. Elle vous embrasse alors qu'elle presse votre main sur l'un de ses seins, l'autre de vos mains s'enroulant autour d'elle pour la soutenir tandis que vous la rencontrez avec intensité dans vos poussées. Sa chatte se resserre, incroyablement serrée alors qu'elle atteint un autre orgasme, son jus coulant le long de ta bite et te trempant.

En la tenant contre vous, vous vous levez, la forçant à enrouler ses jambes autour de vous, sans jamais ralentir pendant que vous la coincez sur le côté de la grange avec votre corps et que vous claquez votre bite fort et rapidement dans ses profondeurs étroites. Une main masse vicieusement ses seins tandis que l'autre saisit ses hanches pour faire levier. Elle crie de plaisir, alors que vous la sentez à nouveau se serrer autour de vous, vous faisant perdre tout semblant de contrôle et la baiser sauvagement. Elle déverse son orgasme et vous relâchez avec un fort : « Oui, Amelia, je vais jouir. »

Vous vous effondrez tous les deux, elle gainant toujours votre membre, des répliques vous affligent tous les deux alors qu'elle se détend sur vous, vous embrassant doucement dans le cou et gémissant doucement. « Merci M. Moonglade, » dit-elle doucement, sa voix montrant clairement qu'elle est satisfaite et repue.